Mon accompagnement

Mon accompagnement perinatal

Pourquoi choisir de se faire accompagner ?

Une femme ne se transforme pas en mère, elle ouvre un “nouveau champ d’elle-même” : la maternité.

Mon rôle est de l’accompagner dans cette transition en augmentant son niveau de confiance en elle et d’épanouissement pour qu’elle puisse accueillir son enfant le plus sereinement possible et dans les meilleures conditions.

Un homme ne se transforme pas en père, il ouvre un “nouveau champ de lui-même” : la paternité. 

Mon rôle est de l’accompagner à prendre sa place, se sentir utile, impliqué et aidant car il saura quel sera son  rôle dans ce moment de vie.
Le père peut aussi se poser beaucoup de questions sur l’arrivée de bébé et cette responsabilité, nouvelle, qui va lui incomber.

La périnatalité est une période essentielle dans la vie d’une femme, d’un homme, d’un couple. Faire appel à mes services c’est choisir un accompagnement et un soutien respectueux, soutenants et rassurants. Un accompagnement, dans la convivialité, à votre rythme et personnalisé en fonction de cette histoire qui est la vôtre. 

Je propose un espace de parole et d’écoute, un temps de pause. Ma présence peut s’envisager à chaque étape rythmant un projet de naissance :
– Désir d’enfant,
– Grossesse,
– Accouchement,
– Nouvelle vie avec bébé.

Les portes de mon accompagnement sont ouvertes à toutes et tous. J’accompagne également des situations particulières et/ou difficiles comme la monoparentalité, l’homoparentalité, les grossesses multiples, les IVG (Interruption Volontaire de Grossesse), les IMG (Interruption Médicale de Grossesse), la procréation médicalement assistée (PMA), l’adoption, le handicap d’un parent ou de l’enfant…

Le chemin du couple conjugal vers le couple parental n’est pas toujours simple. L’arrivée d’un enfant provoque des changements importants , on se perd, on s’oublie. Surmonter ce passage difficile demande souvent du temps. Parfois les questions seront les mêmes, parfois non et le ressenti tout autre.  On croit savoir ce que pense l’autre mais on peut se tromper. L’accompagnement permet à chacun de se positionner et de nouer le dialogue autour de cette naissance à venir. Permettre à chaque membre du couple de s’exprimer et de prendre une place. 

En bref…mon rôle est de vous préparer à être parents ensemble.

Je construis mon accompagnement à partir des demandes et des besoins exprimés explicitement et que j’identifie. Je prends aussi en compte les éventuelles difficultés d’ordre organisationnel, relationnel, physique ou psychique que je peux repérer. 

Je propose une première rencontre afin de faire plus ample connaissance. Suite à ce premier rendez-vous, nous pourrons établir ensemble un projet d’accompagnement sur-mesure : 
> La séance ponctuelle 
> L’accompagnement pendant la grossesse et/ou après la naissance
> Ma présence à l’accouchement (avec accord de l’équipe médicale de la structure : hôpital ou clinique)

Des temps d’échange d’une durée d’1h30 à 2h environ vous sont proposés. 
Plusieurs thèmes peuvent être abordés pendant ces entretiens (alimentation, physiologie de la grossesse, l’accouchement, la place du père, le projet de naissance, l’allaitement, le retour à la maison, les besoins physiologiques du bébé, les troubles du sommeil, vivre ses émotions, prendre soin de soi…) et je peux vous recevoir seul(e) et/ou en couple

Accompagner quelqu’un c’est se placer ni devant, ni derrière, ni à la place.
C’est être à côté

Mes missions

– Favoriser l’estime de soi et l’autonomie que vous puissiez appréhender l’avenir le plus sereinement possible.
– Soutenir la création du lien parent – enfant.
– Vous rendre acteurs de votre histoire.
– Une connaissance de vos envies, besoins et compétences et une capacité à pouvoir les exprimer.
– Un vécu de grossesse dans le soutien, la guidance et la bienveillance.
– Faciliter l’élaboration de la famille en vous permettant de faire vos propres choix, éclairés et en conscience. Vous permettre de mettre au monde votre enfant dans l’envie et la confiance. 

Grâce à ma formation, je suis en mesure de transmettre diverses méthodes et outils concrets (massages, acupression, positions/postures, remèdes naturels) pour :

  • soulager les petits maux et inconforts liés à la grossesse qui peuvent altérer le quotidien.
  • favoriser le travail , soulager les contractions et aider à la relaxation au moment de l’accouchement. 
  • libérer toute perturbation émotionnelle (peurs, phobies, dépression, honte, anxiété, stress, souvenirs traumatiques ou douloureux, culpabilité, addictions.) 

Aider à ré installer le bien-être dans des moments où on a tendance à l’oublier. Et se rappeler d’une chose : la grossesse dure 9 mois et que c’est un état transitoire !

Mes spécificités

Je suis sensible aux difficultés que peuvent rencontrer les femmes, les hommes, les couples, les familles pendant la période périnatale. 
Non, tout n’est pas toujours tout rose, tout beau. Non, on ne vit pas tous cette période comme le plus beau moment de sa vie.

Deux sujets me tenaient particulièrement à cœur :

– La difficulté maternelle. Je suis membre bénévole de l’association Maman Blues et référente locale sur le Finistère.
La naissance d’un bébé n’est pas toujours synonyme de bonheur.
La maternité peut être difficile. Elle peut isoler, fatiguer, fragiliser, déprimer…Ne pas avoir honte car vous n’êtes pas seule. Il faut en parler, mettre des mots sur ces émotions qui vous dépassent.
La difficulté maternelle touche plus de femmes qu’on ne le croit !

– Le deuil périnatal.  J’ai été formée auprès de l’association Agapa.
L’annonce de la mort d’un enfant ou de la maladie grave qui conduira à cette issue fatale est toujours un choc pour les parents. En quelques instants, la vie bascule, le temps s’arrête définitivement. On n’est jamais préparé à vivre un tel drame.
A la douleur, la sidération, se mêlent l’incompréhension, puis la solitude.
Faire le deuil d’un enfant peut être un parcours long et difficile pour les parents. Chacun réagit à sa façon, l’exprime ou non, fait face à cette épreuve qui fera à jamais partie de son histoire, son vécu.
L’avoir rencontré, touché, bercé, lui donner un prénom, une photo, l’empreinte du pied, le bracelet de naissance peuvent constituer des souvenirs qui aident à rendre visible la présence de ce bébé, de concrétiser son existence si brève qu’elle ait été et aideront à lui dire au revoir et à surmonter cette épreuve.

Parce que pour ces moment là aussi…je peux être là…