Consultante en sommeil

Sommeil bébé

Consultante en sommeil de l’enfant

(jusqu’à 3 ans)

L’avant et l’après naissance est une période de transition qui peut être stressante pour les futurs ou jeunes parents. Qui n’a pas entendu un jour cette phrase «Profitez parce qu’après c’est fini, vous ne dormirez plus!».
Devenir parent peut être difficile, culpabilisant et épuisant mais pour l’enfant cela n’a rien d’évident non plus.
On connaît tous les impacts du manque de sommeil sur la vie familiale. Quand la fatigue s’installe, les journées deviennent difficiles et c’est le bien-être global de toute la famille qui en pâtit. Dormir est inné et précieux, et c’est d’autant plus vrai pour les bébés et les enfants. Aujourd’hui, les études prouvent qu’ils ont de réels besoins, qu’il est essentiel de respecter pour favoriser leur développement, et le sommeil en fait partie. On le sait, un bon sommeil est d’une importance capitale pour leur bon développement physique et intellectuel. C’est pendant qu’ils dorment qu’ils grandissent, qu’ils apprennent et qu’ils se développent. Le sommeil commence in utéro et évolue en fonction de l’âge gestationnel. De même, à leur naissance, ce sommeil va évoluer en grandissant.
Il va y avoir des moments plus faciles que d’autres car ils vivent les premières années les plus intenses de leur vie en terme de développement.
Le sommeil est un besoin vital, c’est pourquoi il est fondamental d’en prendre soin, mais chaque enfant a des besoins différents en fonction de son âge, de son bagage génétique et de son environnement.
Dans notre rythme de vie occidental, on a l’impression de devoir régler à tout prix et rapidement le sommeil de notre enfant. Cependant, il n’y a pas de recette miracle concernant l’apprentissage du sommeil de bébé et sa maturation.
Evitons les «Il faut», et encore moins les «Tu devrais» et prenons du recul face à tout ce qu’on entend, ce qu’on lit partout, sur les réseaux sociaux et les forums.
Nous tentons tous aussi, parfois, de reproduire ce que nos proches, notre mère, notre grand-mère, nos ami(e)s nous ont conseillé. Cela peut fonctionner, certes, mais pas toujours et pour cause.
Chaque situation est unique, chaque parent et chaque enfant est différent. Ce qui marche pour un enfant ne fonctionnera pas forcément pour un autre. 

En tant que consultante en sommeil, mon rôle est avant tout le soutien et l’accompagnement des parents, du couple et évidemment de l’enfant.
Un accompagnement que je propose:
– Pendant la grossesse, en prévention, afin de permettre aux parents de vivre le plus sereinement possible la période post natale.
– Après la naissance afin d’apporter un soutien, des informations claires et des outils concrets pour aider les parents à retrouver des nuits paisibles.

Nos échanges sont strictement confidentiels et mes consultations sont personnalisées en fonction de cette histoire qui est la vôtre.
Je propose une approche complète et des méthodes bienveillantes en prenant en compte l’âge, le développement et l’environnement de votre enfant tout en valorisant vos intuitions de parents, vos compétences, vos valeurs et votre vision des choses.
L’objectif n’étant pas de faire dormir votre enfant à tout prix mais plutôt de comprendre ce qui se passe en lui et autour de lui.
Et lorsque ses besoins sont entendus et repérés, en général un meilleur sommeil est constaté.

 

Sommeil & Emotions

La grossesse, la naissance et la phase post-natale sont des moments intenses, où il peut y avoir des circonstances propices au développement de troubles du sommeil:
– Une expérience difficile d’une ou des naissances précédentes (prématurité, césarienne, épisiotomie ou déchirure mal vécues, urgence médicale…)
– Une grossesse compliquée
– Des troubles du comportement, une hypersensibilité
– Un stress in-utéro ou une naissance traumatique pour l’enfant (forceps, ventouses, déclenchement, césarienne, cordon autour du cou…)
– Le sentiment de panique/les phobies (liées à l’environnement hospitalier)
– Le sentiment de rejet, d’abandon, de trahison, d’humiliation ou d’injustice
– Des peurs liées à l’accouchement, à la douleur, au fait de devenir parent
– Des difficultés à créer le lien d’attachement avec son bébé
– Le deuil périnatal
– Les addictions (alcool, tabac, café…)


En effet, la qualité du sommeil et l’état émotionnel, qu’il soit négatif ou positif, sont associés. C’est un cercle vicieux, le contrôle des émotions est une condition nécessaire à un sommeil de bonne qualité et, à l’inverse, un bon sommeil favorise le bien-être émotionnel.
Alors mieux préparer l’esprit (et le corps) au sommeil, ok, mais comment?
L’objectif est de rééduquer le sommeil et mettre en place des outils pour travailler sur le lâcher prise. Si le corps est suffisamment relâché et serein, le sommeil pourra alors s’installer.

Parmi les outils que je propose*, qui aident à cette libération des émotions, en voici quelques-uns que je souhaitais développer :

L’EFT (Emotional Freedom Technique – Technique de libération émotionnelle)

Une forme d’acupression basée sur les principes de la médecine chinoise qui permet de libérer en douceur les émotions négatives, les blocages énergétiques et de corriger ainsi les perturbation émotionnelles, comportementales et physiques qui en découlent.
Cette technique qui s’attache au lien entre le corps et l’esprit permet d’apporter un soulagement émotionnel rapide et durable, un apaisement immédiat, en traitant la cause de l’émotion négative.
Ce rééquilibrage se fait en tapotant du bout de doigts les extrémités de certains méridiens énergétiques ce qui va permettre de refaire circuler l’énergie normalement. En tapotant ainsi tout en
pensant à ce qui nous contrarie, on équilibre les méridiens perturbés.
Le souvenir des évènements demeure mais sans la charge émotionnelle négative qui les accompagnait.
Une pratique qui peut également s’adapter aux jeunes enfants.  

La cohérence cardiaque

Une méthode de relaxation basée sur des exercices de respiration visant à ralentir les battements du cœur qui peuvent avoir tendance à s’accélérer au moindre bouleversement émotionnel.
En agissant ainsi sur son rythme cardiaque, il est possible de gérer son état émotionnel et donc d’améliorer son bien-être physique et psychique.
Une pratique personnelle, respiratoire régulière très efficace et rapide (5 minutes suffisent) pour améliorer le sommeil, la charge mentale, les soucis professionnels, détendre et calmer l’anxiété et le stress des enfants, des femmes enceintes…
Cette méthode a de nombreux bienfaits :
– Baisse du cortisol (hormone du stress ulcérant l’appareil digestif et immuno-déprimant)
– Augmentation de l’ocytocine (hormone de l’amour et de l’attachement)
– Stimulation de la dopamine (hormone du plaisir)
– Baisse du cholestérol (maladie cardiovasculaire)
– Régulation de la sérotonine (hormone du bien-être, effet antalgique)

Le massage en haptonomie

Le massage procure des bienfaits à la personne qui se fait masser (bébé) mais également à la personne qui masse (les parents). Il favorise et développe le lien d’attachement. Le toucher étant un moyen de communication, le massage est un moment d’échange entre l’enfant et le parent. Ce moment permet aux parents une meilleure interprétation des comportements de leur bébé, ce qui leur permettra de développer la confiance en leurs compétences parentales. 
Pendant ce massage le bébé libère différentes hormones comme l’ocytocine, la sérotonine, les hormones du bien-être.
Il permet également de diminuer la sécrétion des hormones liées au stress comme le cortisol ce qui améliore sa capacité à gérer son environnement, lui permettre ainsi d’autoréguler ses émotions et donc favoriser un meilleur sommeil.
Le massage bébé est une continuité aux sensations ressenties par bébé in-utéro qui lui permettra de retrouver la synchronie mère/enfant indispensable à sa sécurité affective.  

 

Le massage métamorphique

Un massage doux fait d’effleurages, de tapotements au niveau de la tête, des mains et des pieds qui génère de légères vibrations sur les points réflexes de la colonne vertébrale.
Tous les souvenirs de la période prénatale sont contenus dans la colonne vertébrale, le fœtus étant accoté, durant sa gestation, par sa colonne contre le placenta. Toute émotion, tension et évènement que la mère ressent est ainsi imprimé via la colonne vertébrale du bébé. Notre vie après la naissance est donc enracinée et influencée par cette période prénatale.
Cette technique offre un bien-être physique, immédiat et permet d’allier détente, mieux-être et libération des émotions. Sachant que les évènements du passé sont toujours en nous (la mémoire prénatale, notre naissance), ce massage va venir transformer les souffrances formées dans le passé (encore actives) et les libérer. Le travail se fait en douceur et sans traumatisme. Petit à petit, les angoisses s’envolent, les blocages disparaissent et les traumatismes anciens se dissipent.

Et bien d’autres méthodes encore que je serais ravie de vous transmettre.

* Ne peut en aucun cas se substituer à des soins médicaux ou psychiatriques.

FORMATION : Mandy Roman – Pré en bulle

Il est plus facile de construire des enfants solides que de réparer des adultes brisés.

F. Douglass